Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 03:52

 

affiche concours-copie-1

Le thème de la Journée Mondiale de l'Environnement en 2010 est de venir en soutien à l'année de la Biodiversité. A cette occasion, le PASC a lancé un concours d'oeuvres artistiques (dessins, textes courts et poèmes). Le thème de ce concours est "le cagou espèce parapluie ?". Les participants sont invitésà soumettre leur oeuvre d'ici le 8 octobre 2010. 

 

Ci-dessous, le règlement détaillé du concours :

 

 

Règlement du concours « Le cagou une espèce parapluie ... »

 

Article 1 - A l'occasion de la Journée Mondiale de l’Environnement de 2010 dont le thème est «le soutien à l’année de la Biodiversité», le Plan d’Action pour la Sauvegarde du Cagou  (PASC) lance le 5 juin 2010 un concours de dessins, d’histoires courtes ou de poèmes. Le thème du concours est le cagou comme espèce parapluie de la biodiversité de forêt humide. Ce concours de dessin a pour objectif de permettre aux participants, d'exprimer leur vision du concept de cagou en tant qu’espèce primordiale  pour la forêt humide. Leur participation témoignera de leur créativité, de leur enthousiasme et de l'intégration de la notion de conservation de la biodiversité en Nouvelle-Calédonie.

Article 2 - Ce concours est ouvert à tous, enfants et adultes à partir de 5 ans. La participation à ce concours est gratuite et sans obligation d’adhésion à l’association. Elle s’adresse aux personnes de manière individuelle. Un seul dessin, ou texte est autorisé par personne.

Article 3 - Le dessin doit être fait sur une feuille de taille maximale format A4, et sur une seule face de la feuille, une légende est possible.

Article 4 - L’histoire ne devra pas excéder 1200 mots. Le texte sera en français mais il peut être accompagné de la version originale, si elle se trouve être en langue vernaculaire.

 Article 5 - Si la participation au concours a été organisée dans le cadre scolaire, un dessin par enfant doit être réalisé car la participation reste individuelle.

Article 6 - Devront figurer lisiblement au dos du dessin ou au début du texte : 

- le nom,

- le prénom

- l'âge et la catégorie d’âge (voir article 8) du participant

- un numero de téléphone et/ou adresse mél.

- Si la participation au concours a été organisée dans le cadre scolaire, le nom et l’adresse de l’école, la classe et le nom du professeur doivent être indiqués également. 

Article 7 - La date limite de réception des oeuvres est le 08 octobre 2010. L’œuvre doit être :

- soit envoyéE avant le 15 août 2010 par courrier au Plan d’Action pour la Sauvegarde du Cagou, BP 13641 - 98803 Nouméa Cedex 

- soit déposée avant le 15 août 2010 dans les boîtes prévues à cet effet : 

- Nouméa :  au guichet d’entrée du Parc Zoologique et Forestier de Nouméa 

- Nouméa : à la direction de l’environnement 19 avenue Foch, immeuble Foch à Nouméa (2ème étage)

- Poindimié : au bureau de la Société calédonienne d’ornithologieGalerie Göröpvebe

- Koné : Province nord,  DDEE

Article 8 -Les oeuvres reçues seront réparties, en fonction de l’âge des participants, dans une des six catégories suivantes :

Catégorie 1 : participants en CP 

Catégorie 2 : 7 à 8 ans participants en CE1-CE2 

Catégorie 3 : 9 à 12 ans participants en CM1-CM2  

Catégorie 4 : participants au collège-

Catégorie 5 : participants au lycée

Catégorie 6 : 18 ans et plus

Pour chacune des cinq catégories, 2 dessins et une histoire, sélectionnés pour leur qualité artistique et leur pertinence par rapport au thème, seront choisis par les membres du jury.

Article 9 - Le jury se composera de professeurs et de pédagogues, d’artistes, de représentants d’organisations de conservation.

Les membres du jury jugeront indépendamment chacune des œuvres en leur attribuant une note de 0 à 10 selon les critères suivants :

Pertinence au thème note de 0 à 5

Qualité artistique note de 0 à 5

Les dessins et les textes gagnants seront ceux qui auront obtenu, au sein de leur catégorie, les notes les plus élevées. En cas d’ex-æquo, le jury délibérera afin de départager les vainqueurs. Les gagnants seront prévenus avant le 22 octobre.

Article 10 - Les œuvres gagnantes pourront être utilisées à des fins de sensibilisation (expositions par exemple) ou de collecte de fonds (vente de cartes postales par exemple).

Article 11 - Les participants s'engagent à céder tous leurs droits sur leur dessin. 

Article 12  - Aucune œuvre, sélectionnée ou non ne sera retournée.

Article 13 - Le règlement du concours peut être modifié ou annulé en cas de force majeur, sans que la responsabilité du PASC ou d'aucun de ses représentants ou membres ne puisse être engagée, pour quelque préjudice que ce soit

Article 14 - Le fait de soumettre une œuvre suppose l'acceptation de ce règlement. Aucun recours sur le mode de l'organisation ou sur les résultats du concours ne sera accepté. Les décisions du jury sont sans appel.

Article 15 - Le règlement du concours peut être obtenu auprès du PASC (plancagou@sco.asso.nc  BP13641 98803 Nouméa Cedex  ou au Parc Zoologique et Forestier (BP 3718

98846 Nouméa Cedex). 

 

 

Un poster a été préparé afin d'aider à la réflexion sur cette problématique...

 

cagou parapluie

Repost 0
Published by Plan Cagou - dans Plan Cagou
commenter cet article
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 05:38

La mise en place de cette méthode était jugée prioritaire puisque nos connaissances de la distribution des cagous sont basées sur un recensement effectué de 1991 à 1992 et sur des inventaires toutes espèces datant de 2003, lors de la mise en place des IBA. La conservation efficace du cagou dépendant fortement de la bonne connaissance de leur distribution.

Or, la manière la plus fiable de détecter et suivre les populations de cagous se fait forcément indirectement par l’écoute de leurs chants matinaux. Plusieurs difficultés sont liées à cette technique:

  • les cagous ne chantent pas nécessairement tous les jours, typiquement, on recommande de rester au moins trois jours pour détecter avec certitude la présence de cagous. 
  • ils ne chantent que quelques minutes au lever du soleil (exceptionnellement en fin de journée). Une seule personne ne peut donc échantillonner qu’une seule zone d’écoute par jour. Si l’on veut couvrir une grande surface, il faut placer plusieurs personnes sur la zone.
  • enfin, les cagous vivent généralement dans des zones dont l’accès est long et difficile et où il faut rester plusieurs jours (problèmes d’approvisionnement, surtout en eau).

Pour répondre à ces difficultés, la méthode idéale de détection et suivi des cagous devrait être efficace et rentable tout en permettant de récolter, mémoriser et analyser les données de suivi des cagous de manière scientifiquement acceptable et reproductible.

A cette fin, grâce à un soutien octroyé par le WWF, et en coopération avec Douglas Quin, acousticien de l'université de Syracuse (USA), le PASC a testé des enregistreurs automatiques. Etanches et équipés de micros en stéréo, ces petites machines peuvent rester plusieurs jours en forêt.

P1260192  P8040080

On peut les programmer pour enregistrer à des périodes données, pour détecter des cagous, il s’agit d’un créneau de deux heures: une heure avant et une heure après le lever du soleil. Un logiciel de détection permet ensuite de scanner les différents enregistrements pour détecter d’éventuels chants de cagous.

kagu_group02.jpg
Voici ce à quoi ressemblent les chants d'une famille de cagous détectés grâce au logiciel "Song Scope".

Testée tout au cours de l’année dernière, cette méthode semble tout à fait à même d’intervenir dans la détection des cagous ainsi que dans le suivi de leurs populations. Il s’agirait ici de se baser sur des indices de densité (nombre de jours chantés, longueur du chant...) plutôt que sur des nombres d’individus, laborieux à détecter à partir des enregistrements.

 

En parallèle, car la technologie ne peut pas remplacer l’oreille humaine, des tests ont eu lieu sur la possibilité de mettre en place des suivis bénévoles de certaines populations de cagou.

P1210032.JPG

Des bénévoles de la région du Parc des Grandes Fougères ont donc été formés aux écoutes de cagous. Sur plusieurs matinées, ils ont été initiés aux finesses des chants (mâles, femelles, jeunes...) et à l’art de la prise d’azimut et de remplissage de fiches. Rendez vous a été pris au terme de la formation pour débuter le suivi au mois d’août. 

Repost 0
Published by Plan Cagou - dans Plan Cagou
commenter cet article
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 04:47
Une équipe de Télé Nouvelle-Calédonie est venue suivre l'élaboration de la méthode de détection des cagous par enregistrements automatiques. Ce reportage de 2 mn réalisé au parc provincial de la Rivière Bleue donne un aperçu des résultats de la mission de Douglas Quin... 



Repost 0
Published by Plan cagou - SCO - dans Plan Cagou
commenter cet article
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 04:26
Pour ceux qui ne l'avaient pas vu ou voudraient le revoir, voici l'interview diffusé le 17 juin 2009 sur RFO Nouvelle-Calédonie.

Repost 0
Published by Plan Cagou - SCO - dans Plan Cagou
commenter cet article
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 23:01

Programmée officiellement pour le 5 juin 2009, elle avait pour thème le changement climatique. La JME des cagous s’est déroulée sur plusieurs jours: le jeudi du centre ville et le week-end portes ouvertes au Parc Zoologique et Forestier de Nouméa. Quand on aime on ne compte pas!

La préparation de ces premiers contacts avec le public calédonien a été l’occasion de moult bricolages et autres cogitations: peinture sur calico pour préparer la Grande-Terre destinée à accueillir des cagous de papier, découpage des cagous, puzzles en bois pour les plus jeunes, élaboration de coloriages, d’un quizz et d’un poster sur le cagou et le réchauffement climatique. Bénévoles du CIE, amis et famille, nombreux sont ceux qui ont mis la main à la pâte pour que tout soit prêt à temps. Merci à vous tous!

 

Grâce à ces aides les deux manifestations furent un succès.

Jeudi du centre ville:

Le CIE était venu en nombre pour assurer l’animation du stand cagou et gérer la marée d’enfants venus s’essayer au quizz du cagou, colorier l’oiseau fétiche ou encore repeupler la Grande-Terre de cagous (figurines de papier auxquelles enfants et adultes accolaient un message de conservation et épinglaient à l’endroit de leur choix). Le stand du plan cagou était assailli de visiteurs entre 15 heures et 19 h 30. Ils nous ont laissé plus de 40 cagous assortis de leurs voeux sur le calico de la Grande-Terre!

Journée portes ouvertes au Parc Zoologique et Forestier:

Deux journées inoubliables! Placé à côté du stand de la SCO, le stand cagou a de nouveau eu de nombreuses visites! La Grande-Terre a été largement repeuplée de petits de cagous de papier, au point qu’ils débordaient sur le lagon!
 

Le nourrissage de cagous, point d’orgue de la journée fut l’occasion d’un vrai partage avec le public de tous âges présent dans la nouvelle volière des cagous. Cette animation a permis de communiquer non seulement sur les habitudes alimentaires du cagou mais aussi sur la façon appropriée d’approcher notre oiseau emblème ou tout autre animal sauvage. Le public en a aussi profité pour aborder des questions telles que le mode de reproduction du cagou. Comme les cagous du parc se prêtaient bien au jeu, le public a aussi pu s’essayer au lancer de vers de terre! Un grand merci à Marianne du parc forestier qui a cherché et trouvé de grandes quantités de vers pour les cagous!!!

 

 

Repost 0
Published by Plan Cagou - SCO - dans Plan Cagou
commenter cet article
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 02:58

Dans le cadre de la Journée Mondiale de l’Environnement, le Plan d’Action pour la Sauvegarde du Cagou tiendra un stand le 4 juin au jeudi du centre ville et les 6-7 juin au Parc Zoologique et Forestier.

La Journée Mondiale de l’Environnement (JME) http://www.unep.org/wed/2009/french/

Elle fut créée en 1972 par l’assemblée générale des Nations Unies. Son but est de commémorer l’ouverture de la Conférence de Stockholm le premier «Sommet de la Terre» dont l’objectif était d’inaugurer une coopération internationale pour l’amélioration des conditions de vie. 

Un des aboutissements de cette  conférence fut la création du Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE http://www.unep.org/french/). 

C’est le PNUE qui coordonne la Journée Mondiale de l'Environnement. Chaque année, un nouveau thème est le point focal de la JME. Le thème choisi pour 2009 est « Votre planète a besoin de vous - UNis contre LE CHANGEMENT CLIMATIQUE ".

Cet thème veut souligner :

  1. l'urgence, pour toutes les nations, de s'entendre sur le nouvel accord qui leur sera proposé lors de la réunion de Copenhague en décembre 2009*
  2. l’importance d’établir des liens entre la lutte contre la pauvreté et l'amélioration de la gestion des forêts.

 

* Les 192 pays signataires de la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques se réuniront en décembre 2009 à Copenhague. A cette occasion, un nouveau texte sera proposé. L'objectif de ce texte sera de prolonger et d'élargir les efforts de réduction des gaz à effet de serre, d'intensifier les initiatives de lutte contre les changements climatiques dans les pays en développement ou émergents et de financer ces changements.

 

Quel rapport entre le réchauffement climatique et la sauvegarde du cagou?

De prime abord, l’association du réchauffement climatique et de la survie du cagou peut ne pas sembler évidente. Le Plan d’Action pour la Sauvegarde du Cagou prévoit néanmoins d’instaurer une veille climatique sur la région. L'objectif est d'anticiper les modifications de l’habitat consécutives aux changements climatiques et d’éviter qu'elles ne s’ajoutent aux menaces qui pèsent sur le cagou. 

En effet, les prédictions climatiques pour la Nouvelle-Calédonie suggèrent que demain le climat sera plus chaud et plus sec (voir : Impacts du réchauffement global en Nouvelle-Calédonie : http://www.meteo.nc/sante/RechaufGlob_NC.pdf). A elles seules, ces modifications menacent la forêt humide, habitat du cagou. Rajoutons à cela des risques d’incendies accrus qui accéléreraient la perte d’habitat et des cyclones potentiellement plus violents et plus fréquents et l’on obtient un cocktail dévastateur. 

Dans un scénario catastrophe, la perte ou la réduction de la surface de la forêt humide supposent de telles perturbations que la sauvegarde du cagou deviendrait secondaire aux préoccupations humaines ! On pense en premier au problème de la ressource en eau douce qui entraînerait des bouleversements de notre mode de vie.

 

Pourquoi ne pas envisager le cagou comme l’oiseau-témoin d'une qualité de vie humaine sur notre île ?

 L’idée serait d’étendre le concept d’espèce parapluie qui veut qu’un protégeant une espèce et son habitat, on préserve aussi d’autres espèces de cet écosystème. Présent sur l’île depuis des millénaires, on pourrait envisager la survie du cagou au sein de la nature calédonienne comme le témoin des conditions de vie qu'on connaît actuellement sur notre île.

 

      
 

Repost 0
Published by Plan Cagou - SCO - dans Plan Cagou
commenter cet article
24 avril 2009 5 24 /04 /avril /2009 05:08


Depuis le début du mois d’avril, la Société Calédonienne d’Ornithologie héberge le plan d’action pour la sauvegarde du cagou.

Le cagou (Rhynochetos jubatus) est incapable de voler. Il vit dans les forêts humides de Nouvelle-Calédonie où son chant matinal (un duo entre le mâle et la femelle) est souvent le seul moyen de le détecter.

Depuis le 19eme siècle, déforestation et prédation par les espèces introduites ont considérablement réduit le nombre de cagous sauvages. Selon la liste rouge de l'UICN (http://www.iucnredlist.org/details/143794), le cagou est maintenant en danger d’extinction.

Des actions urgentes sont nécessaires pour assurer sa survie. Les chiens errants sont la menace principale au cagou : un seul chien peut détruire ou réduire sévèrement une population de cagous. Les seuls mammifères originaires de Nouvelle-Calédonie sont les roussettes et chauves-souris. Les cagous n’ont donc pas développé de stratégies de défense contre les mammifères introduits récemment (chiens, chats, cochons...). Le cagou niche au sol ce qui le rend particulièrement vulnérable  à la prédation. Pour préserver cet oiseau exceptionnel, l’année 2008 a vu l’élaboration d’un Plan d’Action pour la Sauvegarde du Cagou (PASC). 

Ce document a été compilé grâce à des fonds octroyés par Conservation International à la Société Calédonienne d’Ornithologie. Le plan entrainé la coopération des nombreux acteurs (voir plus bas) qui ont participé à plusieurs ateliers de réflexion sur différents thèmes. Un groupe cagou a été créé suite à l'élaboration du plan d'action. Le groupe aura pour mission principale de prioriser et orienter les actions entreprises dans le cadre du plan.

Cette initiative est un première pour la Nouvelle-Calédonie, et elle est ambitieuse tant pour la durée (2009-2020) que par les nombreuses actions préconisées (protection de l'habitat et de populations, réintroduction, recherche scientifique, communication...). 

Les provinces Nord et Sud soutiennent le PASC par une subvention dont le but est d’assurer le salaire d’un coordinateur du PASC. C'est Sophie Rouys qui assure cette fonction dans nos locaux de Rivière-Salée. L’année 2009, première année du PASC sera dédiée en grande partie à la recherche de financements et à la communication sur ce projet. Des actions de terrain auront également lieu afin de préparer les bases du travail à venir.  Une mesure importante du succès du PASC sera de pouvoir rétrograder le cagou de son statut «en danger» à «vulnérable» sur la liste rouge de l’UICN.

Vous pouvez joindre la coordinatrice du PASC à l'adresse suivante: plancagou@sco.asso.nc

0rganismes qui ont participé à l'élaboration du PASC: 

Association pour la conservation en co-gestion du Mont Panié –  Dayu Biik (ACCMP Dayu Biik)
Association pour la Sauvegarde de la Nature néo-Calédonienne (ASNNC)
Biodical
Centre de Documentation Pédagogique (CDP)
Centre d’Initiation à l’Environnement (CIE)
Conservation International (CI)
Conservation Research New Caledonia (CORE.NC)
Institut Agronomique néo-Calédonien (IAC)
Parc des Grandes Fougères
Province Nord - Service de l’Environnement
Province Sud - Direction de l’Environnement (Parc Zoologique et Forestier, Parc Provincial de la Rivière Bleue, Service des Milieux Terrestres)
Société Calédonienne d’Ornithologie (SCO)
Organisation Mondiale de Protection de la Nature (WWF) 

Repost 0
Published by Plan cagou - SCO - dans Plan Cagou
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de la Société Calédonienne d'Ornithologie
  • Le blog de la Société Calédonienne d'Ornithologie
  • : La Société Calédonienne d’Ornithologie (SCO) est une association qui travaille depuis 50 ans à la conservation des oiseaux en Nouvelle-Calédonie.
  • Contact