Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Société Calédonienne d'Ornithologie

Journée Mondiale de l’Environnement 2009

Dans le cadre de la Journée Mondiale de l’Environnement, le Plan d’Action pour la Sauvegarde du Cagou tiendra un stand le 4 juin au jeudi du centre ville et les 6-7 juin au Parc Zoologique et Forestier.

La Journée Mondiale de l’Environnement (JME) http://www.unep.org/wed/2009/french/

Elle fut créée en 1972 par l’assemblée générale des Nations Unies. Son but est de commémorer l’ouverture de la Conférence de Stockholm le premier «Sommet de la Terre» dont l’objectif était d’inaugurer une coopération internationale pour l’amélioration des conditions de vie. 

Un des aboutissements de cette  conférence fut la création du Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE http://www.unep.org/french/). 

C’est le PNUE qui coordonne la Journée Mondiale de l'Environnement. Chaque année, un nouveau thème est le point focal de la JME. Le thème choisi pour 2009 est « Votre planète a besoin de vous - UNis contre LE CHANGEMENT CLIMATIQUE ".

Cet thème veut souligner :

  1. l'urgence, pour toutes les nations, de s'entendre sur le nouvel accord qui leur sera proposé lors de la réunion de Copenhague en décembre 2009*
  2. l’importance d’établir des liens entre la lutte contre la pauvreté et l'amélioration de la gestion des forêts.

 

* Les 192 pays signataires de la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques se réuniront en décembre 2009 à Copenhague. A cette occasion, un nouveau texte sera proposé. L'objectif de ce texte sera de prolonger et d'élargir les efforts de réduction des gaz à effet de serre, d'intensifier les initiatives de lutte contre les changements climatiques dans les pays en développement ou émergents et de financer ces changements.

 

Quel rapport entre le réchauffement climatique et la sauvegarde du cagou?

De prime abord, l’association du réchauffement climatique et de la survie du cagou peut ne pas sembler évidente. Le Plan d’Action pour la Sauvegarde du Cagou prévoit néanmoins d’instaurer une veille climatique sur la région. L'objectif est d'anticiper les modifications de l’habitat consécutives aux changements climatiques et d’éviter qu'elles ne s’ajoutent aux menaces qui pèsent sur le cagou. 

En effet, les prédictions climatiques pour la Nouvelle-Calédonie suggèrent que demain le climat sera plus chaud et plus sec (voir : Impacts du réchauffement global en Nouvelle-Calédonie : http://www.meteo.nc/sante/RechaufGlob_NC.pdf). A elles seules, ces modifications menacent la forêt humide, habitat du cagou. Rajoutons à cela des risques d’incendies accrus qui accéléreraient la perte d’habitat et des cyclones potentiellement plus violents et plus fréquents et l’on obtient un cocktail dévastateur. 

Dans un scénario catastrophe, la perte ou la réduction de la surface de la forêt humide supposent de telles perturbations que la sauvegarde du cagou deviendrait secondaire aux préoccupations humaines ! On pense en premier au problème de la ressource en eau douce qui entraînerait des bouleversements de notre mode de vie.

 

Pourquoi ne pas envisager le cagou comme l’oiseau-témoin d'une qualité de vie humaine sur notre île ?

 L’idée serait d’étendre le concept d’espèce parapluie qui veut qu’un protégeant une espèce et son habitat, on préserve aussi d’autres espèces de cet écosystème. Présent sur l’île depuis des millénaires, on pourrait envisager la survie du cagou au sein de la nature calédonienne comme le témoin des conditions de vie qu'on connaît actuellement sur notre île.

 

      
 

Partager cet article

Commenter cet article